Analyse Photos Energétiques

063

ERIC GIVERNE.

                                 

EXPLICATIONS DETAILLEES SUR LES DIFFERENTES FORMES ENEGETIQUES REPRESENTEES SUR LES PHOTOS ET ASTUCES POUR POUVOIR LES CAPTURER SUR VOTRE APPAREIL :

Article paru dans le magasine: - Sacré Planète ( Décembre 2011/Janvier 2012 )  N° 49. Pages 37 à 41

                                             - Para Sciences ( Juin 2012 ) N° 85. Pages. 26 à 30

                                             - Para Sciences ( Septembre 2012 ) . N° 86 .Pages 4 à 6

                                             - Para Sciences ( Juillet / Septembre 2013 ) N° 1 de la nouvelle édition . Pages 16 à 20

 

Mon aventure avec les Orbs ainsi que toutes les formes énergétiques de la nature, et bien plus encore, a commencé réellement le 08 Octobre 2009.

Le premier cliché photographique concernant ce sujet a été réalisé aux alentours de Cajarc dans le département du Lot, au bord d’un ruisseau, dans la pénombre de cette fin de journée, dans un site merveilleux, que je ne nommerai pas afin d’en préserver sa sérénité.
J’étais en compagnie de ma sœur et d'un couple d’amis. En découvrant la beauté du lieu, j’ai sorti mon appareil photo numérique, qui ne me quitte pratiquement jamais, et pris plusieurs photos.

En les visionnant quelques  instants plus tard, stupéfaction, incompréhension étaient les sentiments profonds qui montaient en nous, en voyant sur la  première photo une boule d’une couleur orangée et d’une densité à couper le souffle, filant à toute allure vers le ciel, laissant dernière elle une trainée de particules qui la composait. Cela nous faisait penser à une planète se déplaçant à vive allure dans le cosmos.
Les autres clichés étaient différents, mais tout autant surprenants.

A partir de ce moment là, ma vie a été désormais orientée vers cette nouvelle découverte.

Entre cette première photo, réalisée ce jour là, et mon rendez-vous, pour la parution d’un article sur le magasine Sacrée Planète le 08 Octobre 2011 lors du troisième CinéForum de Sarlat, il s’est écoulé deux années jour pour jour – coïncidence surprenante !

Dans ce laps de temps, j’ai réalisé plus de vingt mille clichés, je n’en ai conservé que trois mille qui se révélaient être les plus intéressants, dont environ deux cent exceptionnels.
Ces photos ont été réalisées à 80% dans ma propriété, au milieu des bois, autour de ma maison et de la grange où je pratique mes soins énergétiques. Les 20% restants ont été pris au Brésil à Abadiania, et dans beaucoup d’autres sites merveilleux à découvrir dans la nature Lotoise. Il est évident qu’il y a des centaines d’autres lieux où l’on peut prendre des photos de cet ordre.

Cet acharnement à vouloir absolument percer le secret de toutes ces représentations énergétiques était devenu mon principal objectif.
J’ai alors commencé des recherches sur internet et dans les livres abordant ce sujet afin d’essayer d’y trouver des explications tangibles. Je n’y ai trouvé que des photos d’Orbs classiques, et des informations très vagues.

Des milliers d’heures de recherche, de travail, des soirées interminables à photographier ‘’au hasard’’, mais dans des lieux spécifiques, deux années à visionner en boucle un nombre impressionnant de photos sur mon écran de télévision (où l’on perçoit mieux les détails), l’analyse de toutes les situations dans lesquelles j’ai pu prendre ces photos, en toutes saisons, par temps sec et par temps humide, le jour, la nuit, par temps de neige, lors de fortes pluies, ont été nécessaires pour comprendre comment les ‘’fixer sur la pellicule’’ et ce que représentent réellement toutes ces différentes formes énergétiques.

En fait elles sont là, présentes dans notre environnement, mais sur un plan énergétique parallèle au nôtre, derrière ce voile épaissi par la densité de la matière de notre monde. Se sont des énergies intelligentes, réactives, provenant de différents mondes subtils.

Pour les photographier, il faut se munir d’un appareil photo numérique compact de bonne qualité de style Canon G10 – G11 – G12 pour avoir la meilleure définition d’image.
Toutes les photos doivent être prises au flash, de jour comme de nuit car c’est le faisceau de lumière envoyé par le flash qui va faire apparaitre sur l’écran de votre appareil la forme énergétique que vous venez de capturer.
Elle sera plus ou moins éblouissante en fonction de sa densité – et sa densité dépend de ce qu’elle représente et de l’humidité de l’air ambiant. Il est évident que par temps humide les énergies sont beaucoup plus visibles. 
Les énergies de faible densité sont souvent associées aux minéraux, animaux et végétaux.
Les énergies des végétaux sont représentées par des orbs ou des nuages de particules verdâtres, flottants à proximité d’un arbre, en général plusieurs fois centenaire (voir photo ci-dessous d’un buis de plus de trois cents ans – que j’ai pu prendre à plusieurs reprises, chez moi).

 144.jpg       img-6278.jpg  img-6279.jpg
 Energie du buis                       Energie du maronnier - 2 photos  prises à quelques 
                                               secondes d'interalle - Sur la 3eme photo l'énergie 
                                               avait réintégré l'arbre.

Pour débusquer ces énergies et les retrouver sur l’écran de notre appareil photo, il faut énormément ruser :
. Prendre plusieurs clichés à la file, sans s’arrêter, dans la même direction, au niveau du sol. Souvent sur les premiers clichés, rien n’apparaît, puis à la quatrième, cinquième ou sixième photo, peut apparaître un à plusieurs orbs ou formes énergétiques.
Ensuite ils ne restent pas au sol, mais commencent à s’élever et à s’éparpiller – cela dure en général quelques instants, puis ensuite plus rien car ils se déplacent pour fuir la lumière du flash qui, en réalité, les dérange.
Si on les a trop mitraillés de coups de flash, ils s’éloignent souvent pour plusieurs jours. Par contre, on peut les retrouver à quelques centaines de mètres aux alentours.
. Certaines de ces énergies nous ressentent et lisent dans nos pensées avant même que nous ayons eu le temps d’appuyer sur le déclencheur. Ils ont déjà commencé à fuir.
. D’autres fuient dès que le faisceau de mise au point de l’appareil est dirigé dans leur direction. Dans ce cas, il est nécessaire de faire la mise au point dans une direction, et tout en gardant le déclencheur dans cette position, orienter l’appareil dans une autre direction,   pour prendre la photo ailleurs – le tout rapidement.

. J’ai réalisé beaucoup de photos, équipé de deux appareils. Un premier appareil dirigé vers la gauche et le second droit devant moi. Déclencher celui de gauche à peine une demi-seconde avant le deuxième. Répéter l’opération plusieurs fois, en suivant. Si ils sont au rendez-vous, on peut avoir la chance d’avoir sur l’appareil de gauche un festival d’orbs fixes, et sur l’autre appareil ‘’sauve qui peut !’’ les voir filant à toute allure à l’horizontale, avec les traînées qu’ils laissent derrière eux (voir photos).

 Tout cela prouve bien que ce sont des énergies très intelligentes qui calculent, qui réagissent en un dixième de seconde.

 Dans ce monde parallèle, on découvre, par l’intermédiaire de ces photos, les formes énergétiques des élémentaux, des êtres de lumière, des maîtres ascensionnés, des extra et des intra-terrestre, mais aussi quelques fois, des entités du bas-astral.

En ce qui concerne les photos de l’énergie des êtres de lumière et des maîtres ascensionnés, il est nécessaire que la personne qui prend la photo ait une certaine ouverture d’esprit, et soit en harmonie avec eux – sinon ils ne se montrent pas.

J’ai pris, à plusieurs reprises, les photos d’un laser (être de lumière) d’environ 6 mètres de haut  au dessus de la grange où je pratique mes soins énergétiques. C’est en fait l’énergie que je canalise (voir photo). Sa trajectoire se trouve dans l’axe de ma table de soins, au niveau de la tête du patient, où je m’assoie pour terminer le soin.

Après avoir examiné cette photo et en avoir compris le sens, j’ai décidé de partir au Brésil, à d’Abadiania, chez un de nos plus grands médium et guérisseur de renommée mondiale, Joao de Deus, pour y approfondir mes recherches.

Non seulement j’ai pu y prendre en photo ces lasers, mais lors d’une opération subtile que j’ai reçue, j’ai pu en voir sept devant moi, de mes yeux.

Plusieurs centaines d’êtres lumineux sont présents en ce lieu ou passent plus de 2000 personnes par jour pendant 3 jours par semaine depuis une cinquantaine d'années, pour y être soigné.
Une centaine de médium en méditation canalisent ces énergies.
Joao canalise une quarantaine d’entités connues et reconnues, qui étaient, de leur vivant, des grands chirurgiens, docteurs, médiums, religieux, guérisseurs, etc. exemple : Dom Ignacio de Loyola. (Voir en lien le site de Jean-Michel Robreau - guide officiel de la casa)
(Personne souvent canalisée en France lors des soins : Padre Pio)
(Deux exemples parmi des milliers canalisés dans le monde).

D’autres magnétiseurs, guérisseurs, énergéticiens, médiums, religieux  par le monde canalisent ces énergies pour eux aussi participer à la guérison de l’humanité.

 Il est rassurant de constater qu’à l’autre bout du monde on retrouve les mêmes formes énergétiques, et pour les mêmes raisons.

 <<<>>>> 

 Toutes ces photos d’êtres spirituels nous sont dévoilées aujourd’hui, car il est temps de prendre conscience de ces mondes subtils qui nous entourent, de lever le voile qui nous bride dans notre évolution spirituelle. Ils se dévoilent maintenant pour montrer à ceux qui doutent encore qu’ils sont bien présents autour de nous, pour accompagner,  soigner, et enfin guérir l’être qui souffre.

 <<<>>>> 

L’être est une globalité indivisible, tout est un, nous sommes un avec Dieu, nous sommes cette énergie d’Amour.

========================================

  

            

   772.jpg  numeriser0004.jpg  776.jpg   774.jpg      

Quatre photos exceptionnelles prises à Rocamadour, sur le chemin de croix, les deux premières ont été prises à une minute d’intervalle entre les dernières stations,  les deux autres neuf minutes après en haut du chemin – le 23.12.2009 –

Elles représentent une énergie spirituelle sous l’apparence d’un tourbillon de particules jaunâtres – Etonnant d’obtenir quatre photos qui se succèdent de la même énergie, surtout sachant que je ne la voyais pas !

Cette conscience fait en sorte de se retrouver plusieurs fois devant mon objectif comme si elle voulait, à travers mes photos, apporter la preuve de son existence à tous ceux qui doutent encore.

 

                       numeriser0001-1.jpg                 

 Photo prise à Rocamadour – 2eme station en montant le chemin de Croix.

Cette énergie représente, par ses couleurs jaune, orangée et blanche, un être spirituel dans sa forme énergétique.
Après enquête auprès de personnes priant souvent au long du chemin de croix, il s’avère, pour celles qui ont un certain ressenti, qu’effectivement cette station leur apporte une paix intérieure et ils y ressentent une présence spirituelle.
J’ai pris en photo toutes les stations une par une, c’est la seule où on peut  y voir cette énergie de lumière, certaines autres étaient entourées d’orbs plus ou moins lumineux.

On retrouve souvent sur ces photos d’êtres spirituels, de maîtres ascensionnés, ces couleurs éclatantes orange, jaune, blanc et bleu, parfois mélangées lorsqu’ils se déplacent à grande vitesse. Ils se manifestent soit sous forme sphérique, soit allongée, ou en tourbillon de particules. Ils représentent des guides, des gardiens de portes temporelles, de lieux sacrés, de lieux de prière.

(Voir photos ci-dessous)

    022.jpg       055-1.jpg  
 J’ai pris ces deux clichés représentant la même énergie spirituelle à 18
 jours d’intervalle devant la grange où je pratique mes soins énergétiques

 

      060.jpg         405.jpg      
       Canal de lumiére en mouvement          2 Lasers lumineux à l’arrêt
       Sur le toit de ma salle de soins        pris à Abadiania (Brésil)

 

      224.jpg         img-4901.jpg   
   Ma première photo le 08.10.2009     

 

       407.jpg         447.jpg                                               
     Un laser lumineux à l’arrêt pris          Déplacement d’êtres lumineux 
          à Abadiania (Brésil)

       img-6273.jpg
    Tourbillon cylindrique de particules
                   d'énergie

 

NB : J’appelle ‘’Laser ‘’ : les guides spirituels – êtres de lumière.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site