Témoignage d'outre tombe d'un suicidé

Images 13

 

 

 

M'occupant souvent des cas suicidaires, je publie ce témoignage, parmis tant d'autres obtenus par canalisation, afin d'essayer de dissuader les personnes se trouvant dans cet état d'esprit de passer à l'acte, et pour qu'ils puissent apercevoir les conséquences de leurs actes - et non pour traumatiser les personnes ayant perdu un proche dans ces conditions.

TEMOIGNAGE D'OUTRE TOMBE D'UN SUICIDE

"Dites-moi si je suis mort, j'étouffe dans mon cercueil, j'habite dans mon corps, je souffre, j'ai fuit la souffrance pour trouver la torture, j'étais abandonné sur cette terre, et nul être m'aimait. J'étais incapable de faire face aux épreuves de la vie. En me suicidant, je pensais trouver le repos éternel et la délivrance de mes souffrances. Aujourd'hui je sens les vers me dévorer, ma souffrance actuelle est supérieure à celle que j'ai pu endurer en tant qu'être incarné."

La fatalité n'est autre chose que notre propre faiblesse. Notre orgueil seul nous porte à accuser la destinée de nos malheurs.
Cette personne crée son propre ''enfert'' qui est, ni plus ni moins, le reflet de sa personnalité, de son état d'être et de ses convictions.

PS:Tous les suicider ne se retrouve pas forcément dans le bas astral,certains restent sur les lieux,d'autres navigue entre deux dimentsions cela dépend de la conséquence de leur actes de leur état psycho émotionnel de leur charge karmique au moment des faits ,il faudra beaucoup d'amour et de lumière pour les extraire de leur propre enfer.

"Je souffre d'être obligé de croire tout ce que je niais lorsque j'étais incarné sur la terre. Mon âme est comme dans un brasier, elle est tourmentée car pendant mon existence j'étais persuadé que rien n'existait après la mort. J'étais un être sans foi. Là je me trouve face à moi-même devant l'éclatante vérité. Je suis anéanti, humilié, baignant dans le remord le plus total."

Le suicidé est lié à son corps jusqu'au terme de la vie qu'il aurait du passer sur terre. Il brise cela avec son acte incontrôlé alors qu'il ne doit l'abréger volontairement sous aucun prétexte. Il a son libre arbitre, nul ne peut l'en empêcher.

Le suicide est accompli par désespoir et en vue de s'affranchir des misères de la vie.

 Ces misères étant des épreuves, s'y soustraire est reculer devant la tâche, la mission de vie, que l'on avait accepté avant notre incarnation.

Suite à un long séjour dans le bas astral, il faudra revenir pour repasser le même genre d'épreuves et les dépasser avec succès, pour continuer sur le grand chemin de la délivrance et accéder à la lumière.

Néanmoins, tout est expérience pour élever notre Âme, tout est juste.

Vous pouvez également visionner le film Nosso Lar - à voir en lien - qui vous donnera beaucoup d'information complémentaires sur le sens de la vie.

ps.tous les suicidés ne vive pas forcément des désagréments aussi percutant , plusieurs paramètres rentre en ligne de compte.

                                                      

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×